التعليقات

No comments
كن أول من يرسل تعليق
BLOG.MA

L'Ecole supérieure Roi Fahd de Traduction remporte le Prix international Gérard de Crémone

أضيف بتاريخ ١٠/٠٧/٢٠١٧
MAP


Casablanca - L’Ecole supérieure Roi Fahd de Traduction de Tanger s’est vue décerner, vendredi à Casablanca, le Prix international Gérard de Crémone, catégorie "institution de la rive sud", lors d’une cérémonie organisée au siège de la fondation du Roi Abdelaziz Al Saoud pour les études islamiques et les sciences humaines.

L’institution d’enseignement supérieur affiliée à l’Université Abdelmalek Saâdi de Tétouan a remporté la 3è édition de ce prix, qui a pour devise la promotion de la traduction en Méditerranée, pour sa revue "Turjuman" et ses congrès dédiés à la traduction et à l’histoire du Maroc et de Tanger.

Le prix de la catégorie "institution de la rive nord" a été remis par le directeur général de la fondation du Roi Abdelaziz Al Saoud, Ahmed Taoufiq, à la maison d’édition espagnole Gredos, spécialisée dans la publication de livres liés à la lexicographie, à la philologie et au monde gréco-romain.

Quant au prix de la catégorie "traducteur de la rive sud", il est revenu au Marocain Hassan Boutakka, professeur de l’enseignement supérieur, traducteur, interprète et auteur de plusieurs articles et critiques littéraires en arabe et en espagnol, tandis que le prix de la catégorie "traducteur de la rive nord" a été décerné à l’Espagnol Enrique Montero Cartelle, professeur universitaire et auteur de quelque 17 traductions espagnoles de textes latins de l’antiquité, du Moyen-âge et de la renaissance, dont notamment des textes médiévaux de médecine.

Ce prix a été créé en 2015 par le réseau des prix pour la promotion de l’excellence et la coopération en Méditerranée, "MED 21 Programme" en partenariat avec l’Université de Castilla-La Mancha (Espagne), la fondation du Roi Abdulaziz, l’Ecole des traducteurs de Tolède (Espagne) et la municipalité de Crémone (Italie), en vue d’encourager et promouvoir la traduction dans les rives nord et sud de la Méditerranée, a déclaré à la MAP Mohamed Nadir Aziza, président de "MED 21 Programme".

Ce prix récompense les efforts déployés par les institutions et les individus en faveur de la traduction, qui joue un rôle clé dans le dialogue entre les cultures, a-t-il noté, ajoutant que la traduction facilite l’ouverture sur les autres cultures du monde.

Lors de cette cérémonie, la présidente du Conseil de la municipalité de Cremone, Simona Pasquali, a rappelé que Gerardo de Cremona (1114-1187) a contribué, grâce à ses traductions de l’arabe vers le latin, à diffuser le savoir scientifique de son époque, et à promouvoir la connaissance et la compréhension mutuelles entre les peuples du pourtour de la Méditerranée, espace d’échange sous toutes ses formes.

Par le biais de la traduction et la transmission, le traducteur italien, qui s’est établi en 1144 à Tolède (Espagne) où il a appris l’arabe, a réussi à créer des passerelles entre le monde arabo-islamique et l’univers de la culture chrétienne, a-t-elle fait observer, exprimant sa fierté et son "grand honneur" de représenter la ville de Cremone dans cette cérémonie de remise de prix qui porte le nom de son célèbre concitoyen.

Mme Pasquali, qui s’est dite convaincue que l’influence de la culture et la connaissance permet la construction d’un monde sans préjugés et sans division, a fait valoir que la fondation du Roi Abdulaziz, "MED 21 Programme", l’Université de Castilla-La Mancha (Espagne), l’Ecole des traducteurs de Tolède (Espagne) et la municipalité de Crémone (Italie) sont considérés comme les héritiers de cette voie de connaissance.

Chaque année, le Prix international Gérard de Crémone est remis dans un lieu différent, Tolède, Casablanca, Crémone, ou Carthage. En 2018, la cérémonie se tiendra à Cremona, une sorte de retour symbolique aux sources.