Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Veille

OIAC : Daech fabrique du gaz moutarde et ses terroristes l’utiliseraient dans leur pays d'origine

Adam Sfali


Paris : Philippe Denier, directeur à l'OIAC, en a fait affirmation lors d’une conférence à Paris.


PH Castanet
PH Castanet
Daech est parvenu à produire une des armes chimiques les plus meurtrières: Le gaz moutarde

Selon Philippe Denier, responsable à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques - OIAC, (Organisation for the prohibition of chemical weapons – OPCW), daech a produit, quantités de gaz moutarde et dispose désormais de terroristes experts en cette matière. 

L’expert international a affirmé que daech a formé ses terroristes pour produire cette arme chimique terrible, à partir d’ingrédients trouvés localement, ce qui, alerte-t-il, augmente le risque de voir les terroristes de daech, qui rentrent dans leur pays d’origine, le produire chez eux et l’utiliser pour des attentats contre leurs pays. 

L’OIAC, dont le siège est à La Haye aux Pays-Bas, a indiqué que daech avait même utilisé son gaz moutarde, fait maison, lors d’une attaque dans la ville de Marea, au nord d'Alep, en août 2015. 

Le gaz moutarde est une arme terrible de destruction massive. Il inflige de graves brûlures chimiques aux yeux, à la peau et aux muqueuses, y compris à travers les vêtements et à travers le caoutchouc naturel des bottes et des masques. 

Sous sa forme pure et à température ambiante, c'est un liquide visqueux incolore et inodore qui provoque, après un certain temps (de quelques minutes à quelques heures), des cloques sur la peau. Il attaque également les yeux et les poumons.