Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Chroniques

Mère Patrie

Mounkrane Ait Lounes



La mère Patrie,

Mère, pourquoi notre amour pleure lui qui est la lumière de notre cœur ?
Mère, pourquoi notre amour fuit ses valeurs, sa noblesse et toute sa douceur ?
Mère, pourquoi notre amour est une moulure, un tableau, une image sans aucune valeur ?

Mère, pourquoi notre amour a peur de son frère, lui, le bras droit délaissé par mon père ?
Mère, pourquoi notre amour cherche à s'enfuir, lui, qui est la dignité dont nous sommes fiers ?
Mère, pourquoi notre amour a envi de mourir, lui, qui est l'unique semence fertile de notre avenir ?

Mère, ces mots sont les larmes de mon cœur, car je t’aime, je sais que tu ressens ma tristesse et ma douleur,
Tes enfants ont peur, ils s’enfuient, ils meurent, dans ce paradis, incompris, avec une haine au parfum sans odeur,
Ce n’est pas le courage qui manque dans le cœur, mais c’est l’amour qu’ils ont pour toi, Toi la grande reine de l’Afrique du Nord,

Pour ton amour pur, ta dignité est tes valeurs, le peuple sera uni comme un bouquet de fleurs dans ton cœur,
Ce paradis, sur ton cou la plus belle des parures, tes enfants autour de toi, le bonheur et la joie c’est d’être uni dans l’honneur.