Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Chroniques

Les bises dangereuses

DR IDRISSI MY AHMED


Affaire des deux jeunes copines qui s’embrassaient visiblement


Ce n'est pas pour être permissif, mais pour démontrer qu'il y a des choses autrement plus importantes que de fantasmer et d'hypertrophier des erreurs d'ados basiques...

C'est malheureux cette affaire des deux jeunes apprenties gouinettes et de leur embrassade sur une terrasse.

*Ce au moment de la COP22 ,
*du changement de Gouvernement et du difficile choix des Partis en son sein
*du retour attendu de SM le Roi Sidi Mohammed de son périple africain, qui semble avoir été écourté, pour suivre l’extraordinaire COP mondiale de Marrakech.
*du retour du Maroc aux affaires de l'UA
*de notre affaire prégnante du Sahara avec un nouveau SG de l’ONU
*du renouvellement des présidences tapageuses des States et de France
* Au lieu de s'occuper des petites affaires de sexe entre deux quasi fillettes et de leur donner tant d'importance pour une bavure labiale. .

La nouvelle tapageuse qui crée plus l’événement qu’elle ne peut le corriger. Car en, hypertrophiant l’affaire, en la dénonçant avec autant de démonstration on l’aggrave en lui donnant de l’importance ! C’est une d’éducation, de psychologie, une affaire de biologie humaine ou de sexologie, qui aurait été réglée avec une bonne leçon de morale de la part des parents, voire une mise en garde policée symbolique.

C'est une erreur que de plonger la Justice, qui a d’autres grandes choses à faire, que de se perdre dans de pareilles âneries, des stupidités aussi mesquines, que le fait de regarder ce qui se passe sur les terrasses des maisons ! Le mur de la honte est défoncé !

C’est honteux, toute cette importance investie, tout ce bug pour si peu ! Hchouma gaê Had l'importance qu’on donne à ces billevesées puériles ! C'est plus dérisoire que la malheureuse affaire du couple du MUR !

Merci à nos adultes moralisateurs, à nos parents et nos maîtres de nous pousser à nous occuper d’affaires plus importantes et moins superficielles et moins honteuses aussi ! Le Moyen-Orient et ses guerres existentielles, injustes et infâmes, vous interpelle, plus que les errements basiques de deux adolescentes, en train de s’embrasser !

Relâchez les deux amoureuses et que l’interpellation policée leur serve de semonce et d’alerte ou de bonne leçon ! Ce afin d'être plus discrètes dans leurs épanchements publics, ou plus respectueuses des différences naturelles et des normes publiques locales. Rigides ou non, et surtout, moins ostentatoires dans leurs variantes libertaires particulières qui pourraient blesser certaines de nos gens.

Il ne resterait plus que de politiser cette basique copinerie !

Relâchez les jeunes femelles paumées, dare-dare, et Saad Lamjarred aussi vite !