Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Chroniques

Le Maroc doit-il intervenir au-delà du poste frontière mauritanien ?

Abdelatif OUBELLA



L’actuel poste frontière mauritanien est situé en territoire marocain. En effet, les mauritaniens ont frauduleusement avancé leur poste frontière de 1000m dans une zone qui fait partie du territoire marocain ainsi qu’ils tentent par leurs intrusions d’usurper la localité de Lagouira.

I.    Les mauritaniens ont frauduleusement avancé de 1000m leur poste frontière ainsi qu’ils tentent par leurs intrusions d’usurper la localité de Lagouira. 

Les images satellites montrent la position du poste frontière mauritanien avancé de 1000m sur la frontière officielle. En effet, les mauritaniens ont délibérément avancé leur poste frontière pour tenter de s’accaparé 1000m du territoire marocain. Leurs intrusions dans la localité de Lagouira participent à cette même logique d’accaparation du territoire d’autrui. 

Cependant, la récente intervention des forces de polices marocaines à la frontière sont destinées à remédier aux trafics mafieux ainsi qu’aux tentatives frauduleuses de s’accaparer des territoires marocains. Ainsi, gendarmes et soldats mauritaniens devrons s’attendre à retourner chez eux. 

II.    Les intrusions de soldats mauritaniens dans la localité de Lagouira révèlent une faille dans le dispositif sécuritaire frontalier. 

Les intrusions de soldats mauritaniens en territoire marocain (Lagouira) constituent une menace directe à la sécurité frontalière. 

En effet, cette menace c’est accrue ces dernières années avec la collusion entre le régime putschiste de Mohamed Ould Abdelaziz et les algéro-polisariens. Cette collusion est marqué l’intensification du trafic mafieux dans le nord de la Mauritanie dans un arc de cercle qui se situe entre Zouerate et Tindouf. 

La presse mauritanienne à révélé l’étendue de la corruption dans l’administration mauritanienne ainsi que la participation de gendarmes et soldats mauritaniens à cet important trafic aux portes du Maroc. 

Abdelatif OUBELLA 
Acteur associatif, membre de la tribu sahraoui Aït Brahim (confédération tribale Tekna) 
Militant pour le réseau ferroviaire des provinces du Sud.