Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Chroniques

A parts égales [1]

Economia - Caroline Minialai



Caroline Minialai
Caroline Minialai
Caroline Minialai
Caroline Minialai
L’entreprise familiale est au coeur du dernier roman de Joanna Trollope, auteur britannique contemporain, dont le titre original ne trompe pas. « Balancing Act » ou comment équilibrer sa vie de famille et sa vie professionnelle, quand l’entreprise c’est la famille, et la famille c’est l’entreprise !

Susie, une sexagénaire, abandonnée par des parents partis vivre leur vie hors des sentiers battus, a construit, à la force du poignet, une entreprise à son image. Installée dans la campagne anglaise, l’usine de production de céramique vit au rythme des décisions de sa fondatrice. Tout au long de sa vie, Susie est celle qui tranche, décide et fait vivre la famille.

Ses trois filles, aujourd’hui adultes, et pour certaines mères de famille, ont rejoint l’entreprise familiale afin de rester aux côtés de leur mère, et de ne pas la décevoir.

Les enfants prennent de l’assurance et essaient de faire évoluer l’entreprise, de la moderniser, d’intégrer une approche plus marketing de la collection.

Mais peu à peu, le climat se dégrade, sans cris et sans violence, Susie s’isole peu à peu des siens, terrorisée à l’idée de perdre le pouvoir sur sa vie, son entreprise. A chaque proposition émanant de la jeune génération, elle a le sentiment que c’est son œuvre que l’on veut changer ! On veut la pousser dehors, la rendre inutile ! Et pourtant elle est la seule à connaître tous les coins er recoins de l’entreprise, à connaître la vie de chacun des salariés qui, pour certains depuis plus de 40 ans, façonnent ces tasses, ces théières et ces carafes qui se retrouvent sur les tables des foyers anglais.

L’élément perturbateur du récit, l’arrivée inattendue d’un personnage, rebat le jeu et oblige chacun des membres de la famille, Susie en bout de course, à reconsidérer sa place dans l’entreprise et dans la famille. Certains choisissent de prendre plus de responsabilités et de s’imposer, alors que d’autres quittent l’entreprise pour suivre une voie différente leur permettant de s’épanouir. Susie quant à elle, apprend à se réinventer pour trouver une nouvelle place dans la famille et dans l’entreprise.

Cet ouvrage est un roman me direz vous, ce n’est pas la vraie vie !

Pourtant, l’étude fine des personnages, de leurs interrogations et de leurs blessures, met bien en évidence tout ce qui se joue lorsque entreprise et famille sont entremêlées. Cet imbroglio  de sentiments d’amour, de haine, de rancœur, et parfois de tristesse, affecte la bonne marche de l’entreprise et perturbe les relations familiales.

A tous ceux qui aujourd’hui participent, d’une manière ou d’une autre, à une entreprise familiale, cet ouvrage a quelque chose à apporter. Sans s’identifier aux personnages, certains retrouveront des situations très familières, et pourront peut être prendre du recul et réfléchir différemment aux problématiques qu’ils rencontrent. Et comme c’est un roman et pas une tragédie, la famille et l’entreprise sortent gagnantes de cette passe difficile.

Alors n’hésitez pas et bonne lecture !
 

[1] A parts égales, est un roman de Joanna Trollope publié en avril 2015 aux Editions des Deux Terres pour la traduction française